Birmingham

Something locals hear time and again from first-time visitors to Birmingham is that they never realized the beauty of the area. With the foothills of the Appalachians as a dramatic backdrop, the city is laid out on a series of lush rolling hills, with woodland-covered neighbourhoods located just minutes from downtown.

That this Southern city has its own cosmopolitan personality is another eye-opener to visitors. It’s hip without being pretentious. It’s very cool without the exertion. Should you have Birmingham pigeonholed as serving only barbeque and fried pies, just remember that Birmingham is home to “the Oscars of dining” with James Beard Foundation Award winners and nominees.

The area’s antique shops are becoming places of legend in upscale lifestyle magazines around the country. Trendy malls have taken root all over the area, bringing the posh, high-end shops to the state’s retail giant. 

The city has become something of a colony with the recent openings of dozens of new art galleries of every sort. Clusters of galleries near the downtown area are giving art enthusiasts and collectors wide options on paintings, sculpture, jewelry, ceramics, fine art and funk art.

Birmingham’s most famous story is the city’s role in America’s Civil Rights Movement. Exhibits in the Birmingham Civil Rights Institute document the rise of the movement and the succession of events it bore around the nation.

Just across the street, Sixteenth Street Baptist Church National Historic Landmark became the focus of the world on a September Sunday morning in 1963 when four African-American schoolgirls died in a dynamite blast. The bomb, set by Ku Klux Klansmen, ripped through that side of the church, killing 11-year-old Denise McNair, Carole Robertson, Cynthia Wesley and Addie Mae Collins, all 14 years old. 

Facing the Civil Rights Institute, Kelly Ingram Park served as a congregating area for demonstrations in the early 1960s, including the ones in which police dogs and fire hoses were turned on marchers by Birmingham police.

Also nearby in the district is the Alabama Jazz Hall of Fame, honoring jazz greats with ties to the state of Alabama. The Eddie Kendrick Memorial Park, just down the block, is a tribute to Birmingham native and the Temptations lead singer.

Some of the best golf on earth can be found at public courses in the area, including Birmingham’s two challenging courses along Alabama’s Robert Trent Jones Golf Trail. And as you’ll find during your visit, Birmingham has plenty of other attractions – from the African Safari at the Birmingham Zoo to the panoramic view from Vulcan, the largest cast iron statue in the world.

It is diversity of every sort that is this city’s greatest strength and strongest appeal. And it is charm and entertainment that bring people back time and again to enjoy Birmingham.

Les visiteurs sont également étonnés de découvrir la nature cosmopolite unique de cette ville du sud. Elle est au goût du jour sans être prétentieuse. Décontractée, sans même faire d’effort. Et si vous vous imaginiez que les restaurants de Birmingham n’offraient que des grillades sur le barbecue et des chaussons frits, rappelez-vous que des finalistes et des gagnants des prix « Oscars of dining » de la James Beard Foundation habitent la ville.

Les boutiques d’antiquités des alentours sont de plus en plus populaires auprès des magazines haut de gamme du pays. Des centres commerciaux à la mode ont ouvert leurs portes dans toute la région, permettant aux boutiques distinguées de côtoyer le géant du commerce de détail de l’État. 

Grâce à l’ouverture récente de dizaines de galeries d’art de toutes sortes, la ville a de plus en plus des allures de colonie. Regroupées près du centre-ville, elles offrent aux amateurs d’art et aux collectionneurs un vaste choix de peintures, de sculptures, de bijoux, de pièces en céramique, d’œuvres classiques et d’art funk.

La ville est également célèbre pour le rôle qu’elle a joué dans le mouvement des droits civiques des États-Unis. Les expositions du Birmingham Civil Rights Institute mettent en lumière la montée du mouvement et l’enchaînement des événements partout dans le pays.

De l’autre côté de la rue, l’église historique baptiste de la 16e rue a attiré l’attention mondiale un dimanche matin du mois de septembre 1963, lorsque quatre écolières afro-américaines ont trouvé la mort dans une explosion à la dynamite. La bombe, posée par des membres du Ku Klux Klan, a éventré un côté de l’église et tué Denise McNair, âgée de 11 ans et Carole Robertson, Cynthia Wesley et Addie Mae Collins, toutes trois âgées de 14 ans. 

Le Kelly Ingram Park, situé devant le Civil Rights Institute, servait de lieu de rassemblement lors des manifestations du début des années 60, y compris celles où les policiers de Birmingham ont utilisé des chiens policiers et des tuyaux d’incendie contre les manifestants.

L’Alabama Jazz Hall of Fame, un lieu qui rend honneur aux meilleurs musiciens de jazz liés à l’État de l’Alabama, se trouve également tout près. Le Eddie Kendrick Memorial Park, situé à quelques pas, rend hommage à la première voix du groupe Temptations, né à Birmingham.

La région possède également des terrains de golf publics qui se classent parmi les meilleurs au monde, y compris deux parcours exigeants situés à Birmingham et qui figurent sur le circuit Robert Trent Jones Golf Trail de l’Alabama. Et comme vous le découvrirez durant votre visite, Birmingham a plusieurs autres attractions à vous offrir : du safari africain au Birmingham Zoo à la vue panoramique qu’offre Vulcan, la plus grande statue de fonte au monde.

Cette immense diversité constitue la plus grande force de la ville, et son plus grand pouvoir d’attraction. Et c’est grâce au charme de la ville et à ses offres de divertissement que les visiteurs retournent mainte et mainte fois profiter de Birmingham.

Os habitantes locais sempre ouvem quem visita Birmingham pela primeira vez dizer que nunca percebeu a beleza da região. Com o sopé dos Apalaches como um lindo pano de fundo, a cidade está localizada em meio a uma série de belas colinas, com bairros cobertos por áreas florestais a apenas alguns minutos do centro.

O fato de essa cidade sulista ter sua própria personalidade cosmopolita é outro aspecto que atrai os visitantes. Ela é moderna sem ser pretensiosa. Ela é muito interessante sem fazer esforço. Caso você tenha ouvido falar que Birmingham serve apenas churrasco e tortas fritas, não se esqueça de que Birmingham é o lar dos "Oscars da culinária" com os ganhadores e indicados do James Beard Foundation Award.

Os antiquários da região estão se tornando pontos obrigatórios nas revistas de estilo de vida de luxo em todo o país. Os badalados shopping centers se estabeleceram em toda a região, trazendo as lojas modernas e sofisticadas para o gigante de varejo do estado.

A cidade tem se tornado uma espécie de colônia com a abertura recente de dezenas de novas galerias de arte de todos os tipos. Grupos de galerias próximas à região do centro oferecem aos apaixonados por arte e colecionadores diversas opções de pintura, escultura, joias, cerâmica, belas artes e funk art.

A história mais famosa de Birmingham é o papel da cidade no Movimento dos Direitos Civis da América. Exposições no Instituto de Direitos Civis de Birmingham documentam o surgimento do movimento e a sucessão de eventos que ocorreram na nação.

No outro lado da rua, o Sixteenth Street Baptist Church National Historic Landmark se tornou o centro do mundo em uma manhã de domingo de setembro em 1963 quando quatro meninas afroamericanas morreram em uma explosão de dinamite. A bomba, colocada por membros da Ku Klux Klan, atingiu esse lado da igreja, matando Denise McNair, de 11 anos, Carole Robertson, Cynthia Wesley e Addie Mae Collins, todas de 14 anos.

Em frente ao Instituto de Direitos Civis, o Kelly Ingram Park serviu como um ponto de encontro para manifestações no início da década de 1960, inclusive aquelas em que cães da polícia e mangueiras de incêndio eram manifestantes da polícia de Birmingham.

Perto dessa região também há o Alabama Jazz Hall of Fame, homenageando ídolos do jazz com raízes no estado de Alabama. O Eddie Kendrick Memorial Park, no quarteirão de baixo, é um tributo ao cantor do Temptations, nascido em Birmingham.

Alguns dos melhores campos de golfe do planeta encontram-se nos campos públicos da região, incluindo dois campos complexos de Birmingham ao longo da Robert Trent Jones Golf Trail de Alabama. Como você verá durante sua visita, Birmingham tem diversas outras atrações, desde um safari africano no zoológico de Birmingham até a vista panorâmica do Vulcan, a maior estátua de ferro fundido do mundo.

O ponto mais forte e o maior atrativo da cidade é sua diversidade. Além disso, seu charme e suas opções de entretenimento levam as pessoas em uma viagem no tempo para aproveitar Birmingham.

Les habitants de Birmingham entendent souvent les nouveaux visiteurs répéter à quel point ils avaient sous-estimé la beauté de la région. En effet, les contreforts des Appalaches offrent un arrière-plan spectaculaire à cette ville qui s’étend sur une série de collines verdoyantes et est bordée de terrains boisés situés à quelques minutes du centre-ville.

Les visiteurs sont également étonnés de découvrir la nature cosmopolite unique de cette ville du sud. Elle est au goût du jour sans être prétentieuse. Décontractée, sans même faire d’effort. Et si vous vous imaginiez que les restaurants de Birmingham n’offraient que des grillades sur le barbecue et des chaussons frits, rappelez-vous que des finalistes et des gagnants des prix « Oscars of dining » de la James Beard Foundation habitent la ville.

Les boutiques d’antiquités des alentours sont de plus en plus populaires auprès des magazines haut de gamme du pays. Des centres commerciaux à la mode ont ouvert leurs portes dans toute la région, permettant aux boutiques distinguées de côtoyer le géant du commerce de détail de l’État. 

Grâce à l’ouverture récente de dizaines de galeries d’art de toutes sortes, la ville a de plus en plus des allures de colonie. Regroupées près du centre-ville, elles offrent aux amateurs d’art et aux collectionneurs un vaste choix de peintures, de sculptures, de bijoux, de pièces en céramique, d’œuvres classiques et d’art funk.

La ville est également célèbre pour le rôle qu’elle a joué dans le mouvement des droits civiques des États-Unis. Les expositions du Birmingham Civil Rights Institute mettent en lumière la montée du mouvement et l’enchaînement des événements partout dans le pays.

De l’autre côté de la rue, l’église historique baptiste de la 16e rue a attiré l’attention mondiale un dimanche matin du mois de septembre 1963, lorsque quatre écolières afro-américaines ont trouvé la mort dans une explosion à la dynamite. La bombe, posée par des membres du Ku Klux Klan, a éventré un côté de l’église et tué Denise McNair, âgée de 11 ans et Carole Robertson, Cynthia Wesley et Addie Mae Collins, toutes trois âgées de 14 ans. 

Le Kelly Ingram Park, situé devant le Civil Rights Institute, servait de lieu de rassemblement lors des manifestations du début des années 60, y compris celles où les policiers de Birmingham ont utilisé des chiens policiers et des tuyaux d’incendie contre les manifestants.

L’Alabama Jazz Hall of Fame, un lieu qui rend honneur aux meilleurs musiciens de jazz liés à l’État de l’Alabama, se trouve également tout près. Le Eddie Kendrick Memorial Park, situé à quelques pas, rend hommage à la première voix du groupe Temptations, né à Birmingham.

La région possède également des terrains de golf publics qui se classent parmi les meilleurs au monde, y compris deux parcours exigeants situés à Birmingham et qui figurent sur le circuit Robert Trent Jones Golf Trail de l’Alabama. Et comme vous le découvrirez durant votre visite, Birmingham a plusieurs autres attractions à vous offrir : du safari africain au Birmingham Zoo à la vue panoramique qu’offre Vulcan, la plus grande statue de fonte au monde.

Cette immense diversité constitue la plus grande force de la ville, et son plus grand pouvoir d’attraction. Et c’est grâce au charme de la ville et à ses offres de divertissement que les visiteurs retournent mainte et mainte fois profiter de Birmingham.

Erstmalige Besucher von Birmingham sind immer wieder überrascht von der Schönheit der Region. Die Stadt liegt inmitten von üppig grünen Hügeln, mit den Gebirgsausläufern der Appalachen im Hintergrund und bewaldeten Vierteln, die nur wenige Minuten von der Innenstadt entfernt sind.

Eine weitere Überraschung für Besucher ist der kosmopolitische Charakter der Südstaaten-Stadt. Sie ist hip und dennoch natürlich. Sie ist cool und dennoch entspannt. Wenn Sie Birmingham als Stadt des Barbecues und der fettigen „Fried Pies“ eingeordnet haben, sollten Sie bedenken, dass sie mit Kandidaten und Gewinnern des James Beard Foundation Award die Stadt der „kulinarischen Oscars“ ist.

Die Antiquitätengeschäfte haben USA-weit in den Lifestyle-Magazinen einen Stammplatz. In der gesamten Region werden schicke Einkaufszentren eröffnet, die luxuriöse Edelmarken anbieten. 

Die Stadt hat sich mit der Eröffnung Dutzender neuer Kunstgalerien jeden Typs zu einer Art Kunstkolonie entwickelt. Zahlreiche Galerien in der Nähe der Innenstadt bieten für Kunstliebhaber und Sammler unzählige Gelegenheiten in den Bereichen Malerei, Skulptur, Schmuck, Keramik – von klassischer Kunst bis hin zur Funk Art.

Die berühmteste geschichtliche Errungenschaft von Birmingham ist die Rolle der Stadt in der Bürgerrechtsbewegung. Die Ausstellungen im Birmingham Civil Rights Institute dokumentieren den Aufstieg der Bewegung und die darauffolgenden Ereignisse im ganzen Land.

Gegenüber liegt die Sixteenth Street Baptist Church, ein National Historic Landmark. An einem Sonntagmorgen im September 1963 starben hier vier afro-amerikanische Schulmädchen bei einem Bombenanschlag. Die von Mitgliedern des Ku-Klux-Klans gelegte Bombe tötete die 11-Jährige Denise McNair sowie die 14-Jährigen Carole Robertson, Cynthia Wesley und Addie Mae Collins. 

Der gegenüber dem Civil Rights Institute gelegene Kelly Ingram Park diente als Versammlungsplatz für Demonstrationen in den 1960er Jahren, bei denen die Polizei von Birmingham unter anderem Polizeihunde und Feuerwehrschläuche auf die Demonstranten ansetzte.

In der Nähe des Viertels befindet sich außerdem die Alabama Jazz Hall of Fame. Hier werden Jazzgrößen geehrt, die einen Bezug zum Bundesstaat Alabama haben. Der Eddie Kendrick Memorial Park an der nächsten Straßenecke ist eine Hommage an die in Birmingham geborene Temptations-Frontsängerin.

In der Region liegen einige der besten öffentlichen Golfplätze der Welt, darunter die zwei anspruchsvollsten Birminghamer Plätze am Alabama’s Robert Trent Jones Golf Trail. Sie werden bei Ihrem Besuch entdecken, dass Birmingham zahlreiche weitere Sehenswürdigkeiten zu bieten hat – von der African Safari im Birmingham Zoo bis hin zur Panorama-Aussicht vom Vulcan, der größten Eisenstatue der Welt.

Die größte Stärke der Stadt ist ihre Vielseitigkeit. Ihr Charme sowie die zahlreichen Freizeitmöglichkeiten sorgen dafür, dass die Besucher von Birmingham immer wieder zurückkommen.